|

Conférence – 18 janvier 2024, 18h

jeudi 18 janvier 2024 à 18h dans la salle Demargne, à l’INHA, au rez-de-chaussée de la galerie Colbert.

« Transformer le souvenir en monument, la mémoire en mémorial » (Jean Cassou, 1952) 

Jean-Baptiste ROMAIN
Directeur du service départemental des Hauts-de-Seine et des Hauts lieux de la mémoire nationale en Île-de-France

Le mémorial des martyrs de la Déportation, sur l’Île de la Cité à Paris, voulu par l’association le Réseau du Souvenir et confié à l’architecte Georges-Henri Pingusson, a été inauguré le 12 avril 1962 par le général de Gaulle puis donné à l’État et confié au ministère des armées pour sa valorisation quotidienne. Œuvre singulière, il suggère certains aspects caractéristiques du monde concentrationnaire : l’emprisonnement, l’oppression, l’évasion impossible. Afin de renforcer la portée du mémorial et son impact auprès d’un large public, notamment les plus jeunes, un parcours pédagogique complémentaire fut inauguré en avril 1975 dans les salles supérieures, pour faire face à la montée du négationnisme. Rénové au printemps 2016 et finalisé en janvier 2022, ce parcours est désormais le reflet des derniers travaux historiques et permet de saisir les singularités des différentes déportations, d’étudier la politique répressive allemande sur le territoire français, la collaboration et d’évoquer les processus de construction des mémoires de la Seconde Guerre mondiale.